Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

yoyoSpire

yoyoSpire

La résolution d'une gestion des très grands nombres est une des clés d'un futur vers l'Espace pour l'humain. Nombres premiers obligent... Toutefois, si un rêve se construit au jour de nos vies, nos vies ne sont pas plus des décharges publiques que notre belle planète bleue. Et les bleues des coups qu'elle reçoit, moi, j'en peux plus ! Aussi j'agrémente le rêve d'un ciel plus haut, de quelques véhementes objections


Face à Face

Publié par yoyospire sur 21 Février 2015, 15:36pm

Catégories : #hé ! Marionnetiste, #Face, #Identité, #Citoyenneté, #Chaud, #Froid

Face à Face

Face à Face

Il y avait celle à la face Dorian Gray

L’élégance carnative

L’élégance de vampire

L’élégance d’highlander décharné

Vidé de substance, anémié

Irriguée d’une seule passion

Se pérenniser dans son néant

Jouer au chat avec soi-même solitaire face à face entre Gabin et Signoret

Elle râtelait les identités relatives

Balançant sa  gueule d’ange

En qualités démonstratives

Une hanche en note grave

Un talon en voix haute.

Le rire plus haut que le fond ;

L’oeil plus noir que le coeur bon.

D’un pied dansant elles ont monté une armée.

Une de labeur et de sueurs

Une de mensonges et de pirouettes.

L’une est sinistrée sur les lignes de son cahier

L’autre est rayonnante dans les bals de la Cité

L’une est muette et enchaînée à sa tâche

L’autre rafle au bas mot le travail de ses années lâches.

 

Le siècle que Foucault dénonçait est revenu ;

Ils enferment à nouveau les gens que l’on a frappés.

Les gens qui ont reçu des coups sont des victimes désignées pour servir de friandises aux faibles de caractère.

La gueule de Dorian Gray règne en maître

Mais la mesure n’est pas tenue

Et la vie s’éteindra de la misère humaine

Répandu au grand galop

Par des amazones projetant la poudre à perlin pin pin

Sur le poulailler industriel.

 

Le temps passé à se faire admirer n’est pas celui passer à réfléchir

Le charisme aura raison du Darshan

Au pays de Candy, les fantômes du passé resurgiront.

Les bottes noires, les cheveux blonds

Ont revêtu leur allant d’hier

Leur tournure de style sans fond

Leur critère de sélection.

Ils ont choisi l’élu,

Le numéro 1, le numéro 2, le 3, le 4 et le 5.

Le 6 est l’élu pour mourir !

Le sacrifié désigné,

Il en fallait bien un.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents