Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

yoyoSpire

yoyoSpire

La résolution d'une gestion des très grands nombres est une des clés d'un futur vers l'Espace pour l'humain. Nombres premiers obligent... Toutefois, si un rêve se construit au jour de nos vies, nos vies ne sont pas plus des décharges publiques que notre belle planète bleue. Et les bleues des coups qu'elle reçoit, moi, j'en peux plus ! Aussi j'agrémente le rêve d'un ciel plus haut, de quelques véhementes objections


QI ou Qbits ?

Publié par yoyospire sur 23 Juin 2012, 10:34am

Catégories : #Science, #Quantique, #Physique, #Linguistique

QI ou Qbits ?

Gérer les trés grands nombres .... et continuer notre aventure vers l'Espace.

Aujourd'hui, le plus grand espoir réside dans l'ordinateur quantique, et à juste titre.

Même s'il existe déjà, ses performances sont encore loin d'être satisfaisantes, et paraissent même auprès des innocents du sujet comme "ridicules".

Les raisons de ses difficultés opératoires mais pas insurmontables pour autant ne se résument pas en peu de mot, aussi je ne vais pas m'y aventurer de façon générale. Il est toutefois important de s'y intéresser afin de soutenir cet ordinateur quantique ( quelque soit l'équipe de recherche qui s'y investie ). Parce que cet ordinateur n'est pas seulement un ticket vers l'avenir spacial de notre humanité, mais aussi un ticket immédiat vers l'avenir de notre humanité sur cette chère Terre Mère. Les nécessités de calcul ne cesse d'augmenter parce ce que nous nous diversifions sans cesse, ce qui est gage de vie, quand bien même nous anéantissons la diversité de notre planète par manque de discernement et d'implication. En bref, la gestion de nos ressources repose elle aussi sur une capacité de calcul décuplée.

Parmi les ennuis que subit le développement de l'ordinateur quantique, il y en a une particulière qui s'appelle " la réduction de longueur d'onde ". Elle s'avance fiérement depuis les brefs temps suivant l'origine des publications de Schrödinger définissant les lois et les équations de la longueur d'onde. Et elle continue d'enquiquiner tout le monde en remettant en cause les résultats des physiciens du quantiques jusqu'aux expériences les plus empiriques de la physique quantique.

Heureusement, les physiciens qui se vouent à l'empirique passent outre et continuent à observer, constater, et noter les précieuses données réelles de leurs expériences. Les avancées continuent donc, malgré ces mathématiques pronant la réduction de la longueur d'onde. 

Je vous propose dans l'article qui suit une analyse de ces mathématiques qui embêtent la physique.

Bonne lecture, et attention aux yeux ! 

 

 

QI ou Qbits ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents