Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

yoyoSpire

yoyoSpire

La résolution d'une gestion des très grands nombres est une des clés d'un futur vers l'Espace pour l'humain. Nombres premiers obligent... Toutefois, si un rêve se construit au jour de nos vies, nos vies ne sont pas plus des décharges publiques que notre belle planète bleue. Et les bleues des coups qu'elle reçoit, moi, j'en peux plus ! Aussi j'agrémente le rêve d'un ciel plus haut, de quelques véhementes objections


Pépé Louis

Publié par yoyospire sur 21 Février 2015, 18:32pm

Catégories : #Dis Monsieur ? Dessine-moi une planète, #Navigation, #Voyage, #Citoyenneté, #Identité, #Marin

Navigation à vue

Navigation à vue

Enfant le vieil homme me contait ses flots de marin

Ses côtes longées

Et je plongeais dans ses océans rieurs

Qui naviguaient a vue

Dans nos anicroches de sirènes.

 

Je devais revenir écouter les échos

Mais le vent m’a été contraire.

 

T’inquiète Pépé, je n’ai pas jeté l’encre ; aujourd’hui le vent est à mes poupes

 

Et ta maison emplie d’espoir.

 

Les enfants du lavoir iront par vagues, du creux caché des vagues s’élancer aux cimes écumantes pour chanter les fonds de l’âme.

 

Ceux qui voyagent de risques en guignes

(dignes et fiers sur leurs mers mouvantes)

Sur leurs mers mouvantes fiers et dignes.

 

 

 

Les marées noires sont dans mes entrailles et mes poumons.

Mes souvenirs sont des siphons du vide.

Je les yeux rivés sur l’horizon pour garder la barre. Je cherche les couleurs réelles au travers de leurs hublots des vermeils, sans iode et sans crachin.

 

Les goudrons achèvent leur course sur vos rives autant qu’au creux de mes pupilles.

Collées mes paupières ne vous renvoient plus mes rires.

 

 

Ils me quémandent de me taire, mes pleurs ne sont pas pour leur plaire.

Elf est une usurpation d’identité

Les ailes ne font plus office d’élévation.

Total et raffinée est l’adhésion de la plume à la roche

Esso et pelle se ramasse en soft contact.

            Adieu les bikinis, les pinceaux et les pirouettes

Combinaisons assorties à l’air du temps.

 

J’ai râpé mes ailes d’ange aux paroles de louanges du progrès et de la double chance.

 

Avant que mes enfants ne puissent rêver des îles, leur énergie les aura englouties et l’aura d’une étincelle d’enfant n’aura plus de terre où s’épanouir.

 

Où sont-ils tous ces preneurs de décisions débiles

Ces capitaines au long cours, ces pavillons 4 **** ; et toi ?

 

Les ex voto des marins en galère

Prennent les ponts des tendances numériques

Ils écoutillent les octets et poussent les i Sur les points critiques

Du net.

Nouvelle mer des embarqués solitaires.

 

Les îles au trésor se tracent de nouveaux plans, des raccords d’affinités affectives.

Le joyau de tes vœux lancé dans la fontaine va ricocher sur les ondes contre la haine, et décocher des rires à rompre le ciel des enfers.

 

La source de mes rires est depuis longtemps tarie, je n’ai pas trouvé sur ma route d’ami.

 

Les tours de pistes et les tours de baguette magique je les raves maintenant en shit et en pensées sauvages.

PIM PAM POUM

 

Transit en hors zone,

Miss feets dans le PLA !

Trip dans le ty pi

Et Ligne de flottaison.

 

 

Les saisons se sont misent à flotter sans plus jamais de rivages, je le dois à ceux qui jouaient avec moi à « c’était pour rire ». Depuis je pleure d’avoir si peu pu rire pour de vrai et pas pour de rire.

Vague

Vague

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents